Acheter sa première maison : les coûts à prévoir
Maison

Acheter sa première maison : les coûts à prévoir

Lorsqu’on décide d’acheter sa première maison, il n’y a pas que l’hypothèque qui comptera parmi les premières factures : bien d’autres frais (parfois cachés) peuvent se glisser sur la note finale. Que faire pour l’anticiper ? Tout simplement, se renseigner sur les coûts à prévoir avant l’achat d’une première maison ! On vous donne les bons tuyaux.

Les frais obligatoires à l’achat

Il y a des frais sans lesquels vous ne pourriez devenir propriétaire : ils sont tout simplement incompressibles !

Le prêt hypothécaire

Il est rare d’acheter sa première maison cash, surtout pour les jeunes couples : il faut donc penser à contracter un prêt hypothécaire, dont il faut payer une prime. Cette dernière est calculée en fonction du montant du prêt et de la mise de fonds.

D’ailleurs, si votre mise de fonds est inférieure à 20%, vous êtes obligés de contracter une assurance de prêt hypothécaire, elle-même payante.

Les dépenses d’inspection

C’est une étape fortement recommandée, surtout si vous achetez votre maison en reprise de finance par exemple. Elle permet de faire intervenir un inspecteur en bâtiment reconnu, et habilité à délivrer un rapport sur l’état de la propriété. Cela permet notamment :

  • De chiffrer les éventuelles réparations
  • De détecter de possibles vices cachés

Les éléments passés au crible sont les suivants :

  • Plomberie
  • Structure et toiture
  • Électricité

Ce rapport peut servir dans le cadre d’une offre d’achat conditionnelle.

Les honoraires du notaire

Il vous sera d’une aide précieuse pour l’achat de la maison, et son tarif à l’heure sera calculé selon la propriété en jeu et la complexité de votre dossier. Ses frais couvrent :

  • Toutes les actions liées à l’acte de vente (rédaction, envoi, signatures)
  • Les frais de publications
  • L’examen des titres (de propriété)

Si votre dossier prend du temps à être examiné, et que votre notaire venait à ajuster ses tarifs, il doit d’abord vous prévenir. Sachez qu’il s’agit souvent d’une dépense importante, mais indispensable !

Les autres frais indispensables

Dès lors que vous avez signé l’acte de vente, vous voilà propriétaire de ce logement, de son terrain… Mais aussi responsable envers la communauté ! En effet, l’achat d’une maison implique souvent de payer des taxes supplémentaires, comme :

  • La TPS et la TVQ, notamment si la maison est neuve
  • Les frais de copropriété, s’il s’agit d’un condo
  • Les assurances : hypothécaires, d’habitation…

Du coup, ça chiffre rapidement et le prix total de votre nouvelle maison augmente sensiblement… Mais d’autres frais sont à prendre en compte !

Les frais au moment de l’installation

Après la signature du contrat de vente, il n’est pas encore temps de vous réjouir : bien des frais sont encore annoncés.

Les frais de déménagement divers

Vous n’allez sans doute pas emménager dans votre nouvelle habitation sans organiser un déménagement, de préférence sans prise de tête ! Cela peut vous coûter entre 300 et 1,000$ dollars de faire appel à des professionnels.

Par déménagement, on entend aussi tous les faux frais annexes, comme les locations d’appareils, les régularisations, mais aussi tous les frais administratifs (changement d’adresse, suivi de courrier, déplacement de ligne téléphonique).

Les taxes municipales et scolaires

Vous n’êtes pas encore installés qu’on vous enverra très rapidement un courrier pour vous acquitter de quelques créances… À savoir les taxes municipales ! Ces dernières varient selon votre ville de résidence et la valeur de votre maison. Même chose pour les taxes scolaires : il est possible de vous renseigner en amont en appelant l’hôtel de ville.

La taxe de mutation

Si cette taxe semble bien sympathique, ce n’est pas le cas : elle est obligatoire au moment de l’installation dans votre nouveau bien. Elle peut se calculer facilement sur ce site : http://www.impot.net/fr/immobilier/mutation/.

Et la rénovation dans tout ça ?

Voilà déjà une facture bien lourde que nous n’avons même pas encore évoqué les frais de rénovations ou de décoration. Rares sont les nouveaux propriétaires à emménager tel quel dans une propriété (sauf si elle est neuve). Ainsi, certaines dépenses peuvent se faire :

  • Nouveau mobilier pour la maison
  • Accessoires en vue d’un réaménagement (du jardin, du salon, du garage)
  • Changement de peinture ou de tapisserie

Là encore, votre budget doit être conséquent, mais ce sont des dépenses qui peuvent s’anticiper dans votre calcul global.

En définitive, l’achat d’une première maison n’est jamais sans frais annexes : soyez bien renseignés sur vos possibilités et vos obligations, histoire de ne pas déchanter ! Et une fois que vous aurez trouvé la maison de vos rêves, voici des conseils pratiques pour gagner du temps lors de votre déménagement !