Entretien de vos plantes d'intérieur - qu'est-ce qui marche vraiment
Maison

Entretien de vos plantes d’intérieur : qu’est-ce qui marche vraiment ?

C’est prouvé : posséder des plantes d’intérieur est bénéfique pour la santé. Notamment, les plantes dépolluantes qui absorbent certains éléments néfastes de l’air et produisent de l’oxygène, ce qui améliore votre air ambiant. Sans compter leur effet apaisant. Mais pour profiter de leurs bienfaits, il faut les entretenir correctement. Si vous n’avez pas trop la main verte, voici ce qui marche vraiment pour l’entretien de vos plantes d’intérieur !

1.    Connaissez les besoins de vos plantes d’intérieur

La chose la plus importante est de bien connaître les besoins de vos plantes d’intérieur. En effet, toutes n’ont pas les mêmes exigences en termes de lumière, de température, d’arrosage, de minéraux, etc.

Si vous voulez que vos plantes soient en bonne santé, vous devez donc vous adapter en conséquence ! Pour connaître leurs spécificités, consultez les étiquettes fournies par le vendeur ou faites quelques recherches sur internet. Vous pouvez même vous faire des fiches mémos, avec les principales informations à savoir.

2.    Choisissez l’emplacement adéquat

Ensuite, pour un bon entretien des plantes, il est impératif de placer chacune au meilleur endroit. D’où l’intérêt de bien connaître leurs besoins !

Concrètement, voici les principaux critères à considérer pour sélectionner la bonne pièce et l’emplacement adéquat dans la salle :

  • La température : la cuisine peut rapidement monter en température, alors que les toilettes restent généralement plus fraîches que les autres pièces.
  • Le taux d’humidité : si votre plante aime les environnements plutôt humides, installez-la dans votre salle de bain.
  • La luminosité : à ce niveau, c’est la lumière du soleil qu’il faut surtout considérer. Selon vos plantes, optez pour un bord de fenêtre ou un coin plus reculé. Attention à l’exposition directe qui peut rapidement brûler les feuilles !

Évidemment, ne placez pas vos plantes dans un courant d’air (incluant les ventilateurs, les climatiseurs, etc.), ni à côté d’une source de chaleur (cheminée, radiateur, four, etc.).

3.    Pour l’arrosage : misez sur l’eau de pluie

Puis, l’arrosage constitue une part importante de l’entretien de vos plantes. Dans l’idéal, préférez l’eau de pluie, plus naturelle et donc meilleure pour les végétaux. Ici encore, prévoyez votre fréquence d’arrosage selon les besoins de votre plante.

Par exemple, un cactus appréciera un arrosage minimal. Quant à elle, une orchidée aura besoin de bains hebdomadaires. De son côté, le ficus est idéal si vous ne voulez pas accorder trop de temps à l’entretien de vos plantes. Il suffit de l’arroser quand sa terre est sèche.

4.    Soyez attentif

Quatrièmement, vous devez rester attentif pour repérer les éventuels soucis de vos plantes. N’oubliez pas que ce sont des êtres vivants, qui peuvent tomber malades… tout comme vous !

En pratique, si votre plante a un aspect inhabituel (taches, dessèchement, moisissure, etc.), réagissez sans attendre pour la soigner avant que son état s’aggrave.

5.    Un peu d’engrais pour booster vos plantes

Pour finir, vos plantes d’intérieur peuvent également apprécier d’avoir un peu d’engrais de manière poncutelle. Ici encore, cela dépend de leurs besoins. D’une part, veillez à utiliser un engrais compatible avec votre plante. D’autre part, donnez-lui une quantité raisonnable, en respectant les indications du fabricant.

Si vous le souhaitez, vous pouvez même concocter votre propre engrais maison ! Pour cela, mixez séparément des peaux de bananes séchées, des coquilles d’œuf et du marc de café sec. Mélangez deux cuillères à soupe de chacun dans une bouteille d’eau et arrosez-en vos plantes une à quatre fois par mois.

Conclusion

En suivant ces 5 conseils, l’entretien de vos plantes d’intérieur sera bien meilleur et vous profiterez longtemps de végétaux en bonne santé !

One thought on “Entretien de vos plantes d’intérieur : qu’est-ce qui marche vraiment ?”

Comments are closed.