6 conseils pour choisir et aménager votre îlot central de cuisine
Maison

6 conseils pour choisir et aménager votre îlot central de cuisine

La cuisine est le centre névralgique de la maison, un lieu de convivialité et de partage. De nouveaux modèles plus ouverts, dont l’îlot central, permettent de cuisiner au centre de la pièce et non plus face à un mur. Il devient donc possible désormais de préparer de bons petits plats tout en profitant de sa famille. L’îlot central de cuisine devient même un coin repas avec quelques chaises hautes.  Très tendance, l’offre ne cesse de se multiplier. Comment choisir le plus adapté à votre intérieur ?

1)    Choisir le bon îlot central de cuisine

Plusieurs types d’îlots remplissent des fonctions très différentes :

  • L’îlot de cuisson optimise le triangle préparation des repas, cuisson, lavage. C’est un tout en un très fonctionnel où vous aurez sous la main tout ce dont vous avez besoin pour cuisiner ;
  • L’îlot de lavage regroupe à la fois des rangements, un évier et le lave-vaisselle. C’est la solution idéale lorsque la longueur d’un mur de cuisine est limitée. Il faut prévoir tout de même un îlot central de cuisine d’au moins 90 cm minimum pour une bonne fonctionnalité ;
  • L’îlot de préparation est un excellent compromis pour aérer une cuisine de taille modeste : il offre, même dans une taille standard, une combinaison de rangements pour la vaisselle et les ustensiles sur lequel sera posé un plan de travail confortable. Il faudra prévoir un éclairage au-dessus.
  • L’îlot avec coin repas et/ou bar prendra sa place dans un espace décloisonné en l’absence de salle à manger ou dans un studio. Il pourra même servir de bureau d’appoint où les enfants feront leurs devoirs.

2)    Déterminer les dimensions de l’îlot central de cuisine

Les dimensions sont importantes dans le cas d’une cuisine fermée. Il faut prévoir une circulation aisée et un dégagement suffisant pour les portes de placards et de l’électroménager.  Votre pièce devra donc mesurer au moins 15 m2 et la taille de votre îlot central prévoir 120 cm de circulation tout autour.

Si votre pièce est plus petite, il est possible de poser l’îlot central en épi, c’est-à-dire avec un bord accolé à un mur.

3)    Standard ou sur-mesure

L’avantage du sur-mesure est de pouvoir intégrer les éléments dont vous avez besoin : tiroirs coulissants et réfrigérants,  four encastré, poubelle et tri des déchets, prises de courants pour les robots de cuisine…  De plus, si votre îlot sépare une pièce, vous pourrez adapter ses dimensions à celles de votre espace de vie.

4)    Étudier l’implantation

Si vous optez pour un îlot avec coin repas, un lieu ouvert sera le plus adapté tels un salon ou une véranda. Il suffira de faire déborder le plan de travail et d’acheter des chaises de bar de 65 cm de hauteur si votre plan de travail est à 90 cm du sol.

Pour un îlot central de cuisson ou  de lavage, vérifiez au préalable la présence de raccordements électriques et d’eau.  Des travaux plus lourds seraient nécessaires, surtout pour l’évacuation de l’eau. Par ailleurs, une hotte sera indispensable.

5)    Choisir les matériaux

Les matériaux seront fonction du style et de la déco de votre espace. Les couleurs et les matières se déclinent à l’infini.

  • Pour un style restaurant, misez sur l’inox. L’entretien sera facile et le matériau hygiénique et résistant.
  • La pierre ou le béton renforceront l’aspect brut d’une déco industrielle.
  • Des carreaux de ciment et un plan de travail en boit brut s’harmoniseront avec un intérieur plutôt ancien, style maison de famille.
  • Le bois et le marbre sont d’inspiration scandinave.
  • Enfin, dans une pièce mal éclairée, privilégiez les tons clairs (blanc, beige, taupe) pour capter la lumière.

6)    Choisir la forme

L’îlot central peut être carré, rectangulaire, ovale, arrondi, en L… Toutes les créations sont possibles.

L’îlot le plus simple et le moins cher est celui en plan de travail carré ou rectangulaire. A la frontière entre la table de salle à manger et le meuble de rangement, aucun travaux d’installation n’est à prévoir, hormis l’installation électrique si vous encastrez un four classique ou un four à micro-onde.

L’îlot central de cuisine peut devenir donc à la fois une pièce maîtresse de la maison et  un élément de décoration fort.