6 plantes dépolluantes à avoir chez vous
Vie pratique

6 plantes dépolluantes à avoir chez vous !

Face aux agressions extérieures, avoir une ou plusieurs plantes dépolluantes chez soi peut être très bénéfique pour la santé. Sur votre terrasse ou dans votre salon, ces plantes ont des vertus miraculeuses : à vous de les découvrir !

Pourquoi choisir une plante dépolluante ?

Tout simplement parce que vous évoluez, parfois sans vous en rendre compte, dans un environnement nocif et agressif. Ainsi, au quotidien, vous rencontrez des substances nuisibles, comme :

  • L’ammoniac, que l’on retrouve dans la cigarette ou l’engrais
  • Le benzène, une matière nocive présente dans le plastique, le caoutchouc ou les détergents
  • Le monoxyde de carbone, qui s’échappe des pots de voiture, se trouve dans toutes les fumées, et même, dans l’air
  • Le xylène, principalement présent dans les vernis, solvants et peintures

Comme quoi, au quotidien, vous manipulez des objets ou bien vous déplacez dans des endroits où ces substances peuvent vous agresser, agresser vos poumons, vos yeux, votre gorge. Avoir une plante dépolluante chez soi, c’est bénéficier d’un moment de bien-être et d’un environnement sain.

Notre top 6 des plantes anti-pollution à avoir chez soi

Pour dépolluer votre air et votre atmosphère, rien de tel que d’avoir des plantes dépolluantes chez vous. En voici quelques-unes simplement incontournables.

Les Anthuriums, idéaux contre le benzène

Du fait de son origine tropicale, lui offrant cette apparence si pétillante (généralement rouge, mais parfois rose), la « langue de feu » est l’une des meilleures plantes anti-polluantes. Son feuillage en forme de cœur en fait un atout agréable pour les intérieurs cosy. Pas moins de 900 espèces existent, et toutes sont d’une rare beauté.

Côté entretien, pensez à arroser régulièrement le feuillage, de même qu’à couper les feuilles qui se recroquevillent.

Vendu en pot. Comptez de 35$ à 45$.

Le ficus, un atout esthétique

C’est l’une des plantes d’intérieur les plus communes : vous ne saviez peut-être pas qu’elle avait aussi des vertus dépolluantes ? Le ficus n’a ni fleur ni fruit. Il s’agit d’une plante d’intérieur passe-partout, qui a besoin d’une température modérée.

Cependant, ses propres feuilles sont toxiques, mais pas pour l’air ambiant (seulement à la consommation) : c’est ce qui lui permet de lutter contre des substances nocives comme le formaldéhyde, réputé cancérigène.

En raison de son parapluie de feuilles, il est inutile de l’arroser trop régulièrement, mais augmentez la fréquence en hiver. Le rempotage se fait au printemps.

Prix : entre 60$ et 200$, selon sa taille.

Le Dragonnier marginé

Cette plante aux allures si fines, qui semblent si fragiles, est en réalité redoutable contre les grands polluants de l’atmosphère. Installer un Dragonnier dans votre chambre ou votre salon aura toutes les vertus escomptées, mais attention, certaines plantes de Dragonnier peuvent atteindre 2 mètres !

La Dragonnier a besoin d’un bon terreau pour survivre, et privilégiez un arrosage épars, avec un diffuseur. Attention : ne le confondez pas avec le palmier, donc les conditions d’entretien sont différentes !

Prix : de 10$ à 45$.

Le Spathiphyllum, un allié anti-polluant

Lumineuse et efficace contre les polluants, cette plante au feuillage blanc nacré est des plus esthétiques. Le spathiphyllum a sa place dans un intérieur, près d’une fenêtre.

Optez pour un arrosage régulier (2 à 3 fois par semaine), mais apportez, de temps à autre, de l’engrais liquide pour stimuler son développement.

Prix : de 25$ à 60$.

La plante-araignée, la facilité d’entretien

Si vous cherchez une plante dépolluante facile à entretien, la plante-araignée est toute trouvée : on la trouve habituellement en hiver, et elle est particulièrement résistante, même aux chutes de température.

Aujourd’hui, elle se place en pot dans une cuisine, de préférence suspendue. Si elle a besoin de beaucoup de lumière, préférez brumiser les feuilles plutôt qu’arroser.

Prix : de 8$ à 20$.

Le lierre, pour redorer votre intérieur

L’avantage principal de cette plante grimpante, c’est qu’elle conviendra aussi bien dans une cuisine au style moderne, que sur une grande terrasse, pour lutter contre les agents toxiques de votre environnement. Indépendante, cette plante n’a besoin que d’une chose : beaucoup d’eau !

Pensez à couper certaines branches pour favoriser la repousse. Si les feuilles deviennent noires, c’est que vous arrosez trop !

Prix : entre 5$ (une liane d’intérieur) et 50$ (pour habiller votre extérieur).

Ces 6 plantes dépolluantes n’attendent plus que vous pour égayer votre intérieur et votre vie ! Pensez à bien les entretenir, afin qu’elles vous le rendent bien. Voici d’ailleurs un mini-guide d’entretien de vos plantes d’intérieur!